entretien bac a graisse martinique

Destiné à séparer les graisses et les déchets solides du reste des eaux usées, le bac à graisse est un équipement qui est installé chez les particuliers entre la maison et la fosse toutes eaux. Dans les secteurs professionnels comme par exemple dans la restauration ou les métiers de bouche, le bac à graisse est utilisé pour récupérer toutes les graisses émises en cuisine ce qui évite de boucher les canalisations.

A quoi sert un bac dégraisseur en Martinique ?

Utilisation et utilité d’un bac à graisse pour les professionnels en Martinique, comme par exemple les restaurateurs.

Utilisation du bac à graisse pour les particuliers

Le bac à graisse est un récipient qui permet de retenir le gras et les dépôts solides comme les graisses, les huiles et les autres autres déchets provenant de la cuisine et de la salle de bain. Ce système permet d’éviter l’encrassement des canalisations dans les habitations qui ne sont pas raccordées au tout à l’égout. Le bac à graisse est un petit équipement pourtant indispensable lorsque la maison est dotée d’une ancienne installation avec fosse septique ou encore lorsque la fosse toutes eaux est située à plus de 10 mètres du logement.

Chez les professionnels des métiers de la restauration et des métiers de bouche

La présence du bac à graisse est également recommandée pour les établissements menant des activités de restauration afin de collecter les déchets gras. Le bac à graisse est un outil efficace qui permet de séparer les déchets gras solides des eaux usées.

Utilisation du bac à graisse en collectivité

Dans la restauration commerciale et en collectivité, les déchets solides peuvent dégrader les ouvrages d’assainissement et gêner le bon traitement des eaux usées si ces éléments sont rejetés directement dans le réseau d’assainissement collectif. Afin d’éviter ce type de problèmes, les collectivités ont l’obligation d’installer un bac à graisse pour régler les problèmes d’assainissement.

Être en règle avec la loi et la réglementation en vigueur

Pour répondre à la réglementation sanitaire en matière d’assainissement, les eaux usées de plonge provenant des collectivités nécessitent un pré-traitement avant de rejoindre le réseau d’assainissement. Les bacs dégraisseurs doivent donc être en conformité avec la loi, qui interdit le rejet de déchets gras directement dans le réseau d’assainissement collectif.

Quel est le coût d’achat d’un bac à graisse ?

Le tarif d’un bac à graisse “classique” peut s’élever entre 700 à 1500 € HT à l’achat et quasiment le même prix pour son installation. Les particuliers et les professionnels doivent également prendre en compte le coût d’entretien des bacs à graisse.

Comment fonctionne un bac à graisse ?

Les bacs à graisses permettent d’éliminer les graisses provenant des eaux usées avant leur passage dans le réseau d’assainissement publique. Ces eaux graisseuses contiennent des matières en suspension (épluchures, denrées alimentaires, etc..) qui arrivent alors dans le bac et précipitent au fond de ce dernier. Les graisses plus légères quant à elles, remontent en surface, se figent et s’agglomèrent entre elles.

Le dispositif est plutôt simple : il s’agit d’un récipient en polyéthylène le plus souvent qui est enterré dans le sol avec une entrée et une sortie d’eau.

Le bac est posé sur une couche de sable d’une dizaine de centimètres puis rempli d’eau en même temps que le remblaiement s’effectue afin d’éviter l’écrasement des parois du bac à graisse. À son installation, il faut également penser que le bac à graisse doit rester accessible pour permettre son entretien régulier. Un récipient d’environ 150 à 500 litres suffit pour un logement comprenant entre 4 et 6 occupants.

Une fois que le dispositif a été mis en place, les eaux sales provenant de l’habitation arrivent dans le bac à graisse où elles sont ensuite « décantées ». Les particules plus légères remontent à la surface tandis que l’eau est évacuée vers la fosse septique. Le bac permet également de retenir les déchets lourds qui sont alors envoyés dans l’évacuation et qui s’accumulent au fond du récipient.

Quel est le rendement du bac à graisse ?

Correctement installé, un bac à graisse a un très bon rendement de 60% à 70% d’efficacité. Il faut savoir que l’ajout de bio-additifs dans le bac à graisses n’augmente pas spécialement son efficacité. En effet, ces éléments ont plutôt tendance à rompre la chaîne graisseuse en empêchant les particules de bien s’agglomérer.

Entretien du bac à graisse

La collecte et l’entretien régulier du bac à graisse permettent de garantir un bon fonctionnement du dispositif. Le bac à graisse des professionnels et des particuliers doit donc faire l’objet d’un entretien régulier (deux fois par an minimum) afin de retirer les graisses et huiles présentes en surface, ainsi que les déchets qui se sont accumulés au fond. Pour éviter que les parois ne se détériorent et pour que le bac à graisse fonctionne correctement, il est nécessaire de vidanger le bac dans sa totalité, puis de le remplir à nouveau.