dechets de peinture martinique

Un déchet est défini dans le Code de l’Environnement comme un résidu d’un processus de production que son détenteur destine à l’abandon. Toute personne qui produit ou détient des déchets est tenue d’en assurer ou d’en faire assurer l’élimination dans des conditions à éviter toute pollution. Chaque entreprise Martiniquaise est donc responsable des déchets générés par son activité. Lancé en 2016, SOS Déchets aide les professionnels Martiniquais dans le tri et la gestion de leurs déchets en les mettant notamment en relation avec les entreprises de revalorisation et d’élimination spécifique. En quelques clics, vous pouvez désormais demander votre devis d’élimination des déchets en ligne !

La responsabilité des entreprises

Chaque entreprise est responsable de l’élimination de ses déchets. Cette responsabilité commence là où le déchet est produit et s’étend jusqu’à l’étape finale de collecte et d’élimination du déchet : enfouissement, recyclage ou revalorisation. Les professionnels Martiniquais restent donc engagés au-delà de la prise en charge du déchet par un prestataire et doivent s’assurer que l’élimination est conforme à la réglementation en vigueur (justificatif de traçabilité). Pour faciliter cette gestion, SOS Déchets collecte les déchets dangereux des professionnels et leur permet également d’apporter leurs déchets dangereux sur l’écosite situé à la zone industrielle de la Lézarde.

Comment identifier vos déchets ?

Il existe 3 grandes catégories de déchets :

• Les déchets inertes : ils ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent pas de réactions susceptibles de nuire à l’environnement.
Exemples : brique, pierre, céramique, terre, ciment, béton, etc.

• Les déchets dangereux : ils sont générateurs de nuisances pour l’environnement car ils peuvent contenir des produits nocifs en concentration plus ou moins forte. La traçabilité de ces déchets est primordiale, le collecteur émet un Bordereau de Suivi de Déchets (ou BSD) qui devra être remis aux professionnels après chaque enlèvement. Ce document est à conserver 5 ans minimum. Le professionnel se doit de tenir à jour un registre de suivi des déchets dangereux et conserver tous les bordereaux de suivi. Exemples : matériel de peintures, antifouling, résines, gelcoat, hydrocarbures, solvants, piles et batteries, emballages et chiffons souillés, huiles, bois souillés, etc.

• Les déchets non dangereux : ils sont de toute nature dès lors qu’ils ne sont ni inertes, ni dangereux et doivent être recyclés au maximum.
Exemples : bois, cartons, emballages non souillés, papiers, palettes en bois, métaux ferreux et non ferreux, matériaux composites, etc.

Ces trois classes impliquent des obligations réglementaires très strictes. Afin de répondre aux besoins des professionnels Martiniquais en termes de gestion, élimination et valorisation des déchets dangereux, SOS DECHETS travaille en étroite collaboration avec les sociétés :

EVEA, société de collecte et de tri des déchets non dangereux, mais également de mise à disposition de bennes et de sanitaires,
MARTINIQUE RECYCLAGE, société de collecte et centre de tri des emballages ménagers,
METAL DOM, société de collecte et de traitement des métaux ferreux et/ou non ferreux, et des VHU (véhicules hors d’usage),
• Ainsi que les centres de revalorisation et de traitement les plus performants locaux et européens.

SOS DECHETS accompagne les professionnels Martiniquais vers le meilleur interlocuteur possible afin de leur proposer des solutions rapides et efficaces pour la prise en charge et le traitement de leurs déchets.